Jeudi 11 octobre 2018, nous les trois terminales ES du lycée Jean-Moulin, sommes allés visiter la faculté d’économie à Montpellier.

Cette sortie a permis à tous les élèves présents (plus de soixante-dix) d'avoir un premier aperçu du système universitaire au niveau de la prise de notes, des cours et de l'autonomie qui sont demandés au futurs étudiants. Certains de mes camarades comptaient aller à la fac après leur dernière année de lycée mais cette sortie leur a permis de se rendre compte que la Faculté n'était pas du tout fait pour eux. Quant à d'autres, cela leur a donné une autre vision de l'université et ils se sont mis à la voir comme un potentiel choix d'étude.

Déroulé de la journée

Vu que nous sommes des Terminales ES il parait logique que, à notre arrivée à l'Université, nous assistions à une présentation de la Faculté d'Economie et de Gestion, entre 10h et 11h. Cette présentation s'est faite dans un amphithéâtre. Pour la plupart des lycéens présents, ce fut déjà un choc de voir la taille de la salle. Nous sommes habitués à des cours entre vingt et trente personnes dans une salle qui permet d'interagir avec les professeurs, mais lorsque l'on se dit qu'on va devoir assister à des cours dans des salles pouvant accueillir plus de quatre cents personnes, et que quasiment aucune interaction ne sera possible avec les professeurs pendant le cours, on se dit que l'on a intérêt de savoir dans quoi nous nous lançons et qu'il faudra être autonome.

Ensuite de 11h a 12h, nous avons assisté à la présentation de la BU (Bibliothèque Universitaire) de l'Université sous forme de diaporama dans un amphithéâtre, le professeur a essayé de nous montrer comment utiliser les ordinateurs de la BU pour vite trouver ce que l'on recherche. Une grande partie des fichiers sont numérisés ce qui permet d'accéder à toute la presse gratuitement par exemple. Cette heure n'a pas été très productive car très peu de personnes étaient intéressées et beaucoup de lycéens discutaient entre eux. Ainsi, on n'entendait strictement rien de ce que disait le professeur. Le point positif de ce cours est que nous savons maintenant que si tout le monde se met ne serait-ce qu'à chuchoter en même temps, il est impossible de suivre le cours et d’être concentré car le nombres d'élèves dans la salle est trop important.

De 12h à 13h30, c'était le temps qu'on avait pour déjeuner, cette pause nous a permis de faire le tour du campus et de visiter les infrastructures de la fac avec la cafétéria, etc.

A 13h 30 nous avons eu un cours de macro-économie, le premier vrai cours à l'Université. Ce cours a été très utile pour beaucoup d’élèves. En effet, il a ouvert les yeux à beaucoup d'entre nous sur l'importance de la prise de notes. On s'est rendu compte que le cours allait très vite et que le professeur n'était pas là pour nous attendre. Il n'avait pas le temps et c'était donc à nous de nous adapter à son rythme et pour cela il fallait : abréger les mots, savoir trier très rapidement les informations principales des informations secondaires etc... Je pense que ce cours nous a vraiment montré qu'on rentrait dans " La cour des grands " en s'engageant à l'Université et que l'autonomie, l'auto-motivation et l'organisation étaient les principaux facteurs de la réussite dans nos études.

Pour finir, à 14h30, nous avons assisté au témoignage des anciens élèves de la Faculté d'Economie qui sont maintenant insérés dans la vie active. Cette heure avec eux nous a montré que peu importe les études que nous faisons, notre vie n'est pas tracée. On peut avoir un Master 2 et se rendre compte que ce qu'on veut faire de notre vie n'est pas forcément en lien avec les études que l'on a faites, mais il faut voir nos diplômes comme des passeports pour pouvoir s'insérer plus facilement et dans de meilleures conditions dans la vie active.

Quelques réactions d'élèves :

« J'ai aimé le sentiment de liberté présent sur le campus. J'ai quand même eu du mal avec la vitesse du cours magistral.» T.

« Les profs avaient l'air réceptifs, la journée m'a rassurée sur la fac. J'ai trouvé un master qui m'intéresse » L.

« La présentation des licences et des masters était claire et m'a aidée. Le cours sur la macroéconomie était intéressant sauf que l'on entendait mal car certains discutaient. J'aurais dû me mettre devant. Je suis allée visiter la BU, elle était immense. » M.

« La sortie était super bien, je sais que je ne veux pas forcément faire mes études en économie mais j'ai découvert comment était la fac. Je n'ai pas trop apprécié le cours de macro-économie. » C.

Ilyes Talha, TES3