L'incrément se poursuit inexorablement, laissant derrière lui 2021 et ouvrant ses portes à 2022.

Après une année plutôt morose, espérons enfin une véritable embellie qui nous permette, n'ayons pas peur des mots, de tomber les masques et d'envisager l'avenir plus sereinement. C'est vrai qu'une fois le virus anémié, il ne nous restera plus qu'à combattre le changement climatique... Une broutille. Quelques doses d'énergie renouvelable, des voitures électriques, du streaming par dynamo à manivelle et hop, plus de problème... Non ?

En tout cas, 2021 vient de s'achever et, oh surprise, cette année ne fut pas plus chaude que la précédente... Un peu de répit dans les records, ça fait du bien - quoi que les 20°C des 29 et 30 décembre ont quand même du mal à passer ! Bref, une année quasi normale en terme de température moyenne au niveau national et assez pluvieuse, excepté chez nous où il a fait un peu plus doux et plus sec que les normales. Cette année météo ordinaire ne sera, d'après Météo France, qu'une parenthèse dans une kyrielle d'années à venir plus chaudes les unes que les autres. Y'a encore du boulot pour sauver le monde, vivement que l'Education nationale crée une spé Super Héros, il va falloir des vocations !

Pour de plus amples détails, n'hésitez pas à vous repaître des bilans météos aisément accessibles d'un clic adéquat :

Bilan du mois de décembre

Bilan de 2021

Meilleurs vœux et bon vent à tous,

Thierry Géhin pour le club météo
Météo Jean Moulin