Vendredi 4 octobre 2019, aux Lilas en Seine-Saint-Denis, trois jeunes adolescents âgés de 14 à 15 ans agressent à l’arme blanche un autre collégien devant le collège Pierre-et-Marie-Curie.

Celui-ci était en arrêt cardio-respiratoire à l’arrivée des secours qui n’ont malheureusement pas pu le réanimer.

Les trois agresseurs ont été placés en garde à vue. La victime n’était apparemment pas originaire des Lilas, ce qui pousse la police judiciaire de Seine-Saint-Denis à penser qu’une rivalité entre quartiers serait à l’origine de cette rixe.

Si j’ai choisi ce fait divers, c’est parce qu’il me choque énormément, le fait que des personnes de mon âge assassinent d’autres collégiens me bouleverse. Comment cela se fait-il qu’à l’adolescence, qui est normalement l’âge où nous nous amusons le plus, nous perdions ou nous enlevions la vie ? Ce n’est déjà pas normal pour des personnes majeures mais encore moins pour nous, jeunes adolescents. D’où vient ce problème ? De l’éducation ? De l’environnement dans lequel certains grandissent ?

Peu importe, rien ne justifie cet acte qui n’a pas lieu d’être.

Raphaël Frey