Octobre pointe déjà le bout de son nez et, avec lui, les premières effluves de raclette et de tartiflette prennent peu à peu le dessus sur les relents de bals musette. Les foires d'automne s'annoncent dans nos villages et les premières feuilles commencent à virevolter à chaque nouveau coup de Tramontane. Pourtant, la météo s'entête à contredire le calendrier et semble vouloir poursuivre à l'envi un été sans fin. Seuls les petits matins encore sombres et frisquets nous rappellent à la saison.

Encore une fois, septembre fut un mois chaud et malheureusement toujours trop sec. La station du lycée affiche une température moyenne mensuelle de 21,5°C soit 1,5° supérieure aux normales saisonnières. Quant aux pluies, le pluviomètre n'eut guère le loisir de se rincer le gosier avec un maigre cumul de 32 mm soit la moitié de la pluviométrie normale d'un mois de septembre.

Si le ciel ne se fâche pas un peu plus, nous nous dirigeons vers des records historiques de sécheresse puisque le cumul annuel n'est pour le moment que de 168 mm alors que les normales sont de l'ordre de 620 mm. Pour info, en 2018, année très pluvieuse, le cumul était de 646 mm à la même époque et l'année la plus sèche depuis 1975 fut 1985 avec 302 mm à la station de Montpellier.

Pour tous les détails sur ce mois de septembre, un petit clic sur le lien ci-après : bilan du mois de septembre

Le club météo reprendra ses activités le mardi 15 octobre 2019

Bon vent à tous

Thierry Géhin
Météo Jean Moulin