En 2001, Les Pôles Espoirs Rugby succédaient aux sections « sport-étude ». La rentrée 2018 marquera un nouveau virage avec l’ouverture des Académies Pôles Espoirs.

La mission de ces nouvelles structures de la Fédération Française de Rugby demeure toujours la préparation de jeunes joueurs et joueuses aux exigences du rugby de haut niveau tout en leur permettant de suivre une formation scolaire devant aboutir à l’obtention du baccalauréat.

Au-delà de l’appellation qui est légèrement modifiée, les modifications les plus significatives résident dans l’augmentation du nombre de structures où les 10 Pôles Espoirs masculins et les 3 pôles Féminins mutent en 20 Académies Pôles Espoirs (6 nouvelles devraient voir le jour à la rentrée 2020).

Les conséquences de cette mutation sont triples :

  1. La mixité garçons/filles dans la plupart des structures.
  2. Le rapprochement des académies des clubs professionnels afin de favoriser la participation des élèves à un entraînement supplémentaire en milieu de semaine.
  3. La diminution de l’effectif élèves.

Quelles sont les conséquences pour l’Académie Pôle Espoirs du lycée Jean-Moulin pour l’année scolaire 2018-2019 ?

Le bassin de recrutement du pôle espoirs de Béziers qui correspondait à l’ancienne région Languedoc-Roussillon sera désormais occupé par trois académies pôles espoirs :

  • L’Académie Pôle Espoirs de Montpellier, implantée au Lycée MERMOZ avec le MRC en club support
  • L’Académie Pôle Espoirs de Perpignan, implantée au Lycée MAILLOL avec l’USAP en club support
  • L’Académie Pôle Espoirs de Béziers, implantée au Lycée Jean-MOULIN avec l’ASBH en club support

L’augmentation du nombre de structures sur le même secteur géographique sans diminuer le niveau d’exigence de sélection des joueurs va engendrer la diminution du nombre d’élèves qui passera de 32 à 20. La majorité des élèves jouant à l’ASBH, une minorité d’entre eux seront internes.

Avant de débuter l’histoire de l’Académie, un bref retour en arrière en statistiques et images sur l’année 2017-2018 et les résultats de la dernière génération de « pôlistes ».

Photo Pôle sérieux 2017-2018 - copiePhoto Pôle turbulant 2017-2018

 

Sur le plan scolaire, 90% de réussite au Bac (1 échec sur 10 candidats) dont 1 mention Bien et 3 mentions AB.

Sur le Plan sportif, plusieurs joueurs ont été retenus en sélection nationale de leur catégorie :

  1. Sélection Nationale de rugby à XV moins de 16 ans : K. BOISSIER, N. DELLA SCHIAVA, M. MARTIN-YOT, V. MONTGAILLARD, L. FOURSANS, F. BOULKENAFET, E. RANDLE, A. TAFANEL
  2. Equipe de France B de rugby à XV moins de 18 ans: P. RECOR
  3. Equipe de France A de rugby à XV moins de 18 ans: M. ESPEUT
  4. Equipe de France de rugby à 7 moins de 18 ans : M. ESPEUT, C. RANDLE

La saison s’est terminée en beauté par le gain du tournoi inter pôles espoirs qui s’est déroulé lors du Howard HINTON Seven’s de Tours. vous pourrez d’ailleurs apprécier la prestation de l’équipe du pôle de Béziers lors de la finale qui l’a opposée au pôle de Paris.

Howard HINTON Seven's 2018 Finale du challenge Inter Pôles Espoirs

L’équipe de Béziers était composée de : K. BOISSIER, N. DELLA SCHIAVA, V. MONTGAILLARD, L. FOURSANS, M. JEUNE-JOLY, L. FUENTES, P. BONNEAU, E. RANDLE, J. PIALOT, J. BONNAFOUS, A. TAFANEL, T. LAYGLON, S. DESERT.

Christian FARENQ
Professeur d’EPS
Manager
Académie Pôle Espoirs Rugby
Lycée Jean-Moulin