Les élèves de l’AS escalade du lycée se sont fait déposer en taxi à Saint-Gervais-sur-Mare le mardi 09 mai 2017 au matin.

Ils ont eu deux jours pour rallier Mons-la-Trivalle, de l’autre côté du massif du Caroux.

La première journée a été la plus difficile physiquement puisqu’il s’est agit de marcher près de 7h30, presque tout le temps en montée.

Cependant, les paysages et lieux atypiques traversés ont fait oublier la souffrance physique.

D’autant plus que le groupe a dû porter plusieurs kilos de matériel d’escalade, pour être autonome le lendemain.

La soirée s’est déroulée sous un abri de fortune, composé d’une bâche tendue entre des arbres. Un bon feu de camp a permis au groupe de passer une super soirée. Les nombreux éclats de rire resteront sans doute gravés dans nos mémoires…

Le lendemain, nous nous sommes levés dans un nuage. La visibilité était faible. Mais cela ne nous a pas empêchés d’attaquer la descente très technique, au cœur même des Aiguilles rocheuses. Tout le monde avait son casque et son harnais : c’était parti. Les passages abrupts s’enchaînaient, les lignes de vie rassurant tout le monde. Puis un rappel et un deuxième juste après. Finalement le ciel s'est dégagé. Après environ 5h30 de descente nous sommes arrivés au Gouffre du Cerisier. Une tyrolienne géante au-dessus de la cascade est venue agrémenter notre fin d’expédition.

Je remercie l’ensemble du groupe et particulièrement Sylvain Pons pour sa disponibilité et son enthousiasme.

Julien Manresa, prof d’EPS