A la suite de la conférence de Raphaël Poulain, quelques élèves du Pôle Espoir Rugby nous livrent leurs impressions.

"J’ai beaucoup aimé le discours de Raphaël Poulain car c’est une vraie leçon de vie. Son discours m’a permis de redescendre sur terre dans le sens où jamais rien n’est acquis ! C’était un grand espoir du rugby Français jusqu’à être surnommé le « Lomu blanc », ça veut dire beaucoup de choses (il est gaillard, rapide, physique…) et du jour au lendemain il se retrouve à la porte et c’est là où tu te rends compte que jamais rien n’est acquis même si tu es le meilleur !
Alors je pense que le sport de haut niveau c’est de la chair à canon. C’est-à-dire que quand tout va bien, que tu plantes des essais à chaque match on te garde, mais le jour où tu accumules toutes ces blessures et ces mauvaises performances alors on t’oublie, on oublie tout ce que tu as pu faire auparavant.
Deuxièmement, j’ai beaucoup aimé son caractère, son mental qui lui a permis aussi d’atteindre ce haut niveau. Il a une force mentale impressionnante car, après chaque blessure, il revient  encore plus fort et il ne baisse jamais les bras et ça c’est l’image d’un champion qui ne se laisse jamais abattre.
Je retiendrais toujours sa fameuse phrase : "Je suis un putain de champion, faut que je me relève, faut que j’avance". Cette phrase décrit totalement sa forte personnalité dans le sens où il a vécu les choses les plus affreuses qu’un sportif puisse vivre. Il a pris des "grands murs dans la gueule" comme il dit si bien, mais aujourd’hui, il est toujours présent, déterminé avec de nouveaux projets et surtout déterminé à avancer et c’est ça que je retiens !"

Defauverge-

 

 

Yann DEFAUVERGE
Elève de T TMG2
Joueur à l’U. S. A. Perpignan

   

"J’ai trouvé ce moment vraiment super de pouvoir entendre le parcours d’un sportif de haut niveau qui a connu la gloire puis, par la suite, la « descente aux enfers » quasiment du jour au lendemain. Cela nous fait réfléchir et nous montre bien que même si on a l’impression que tout se passe bien dans le rugby, tout peut s’arrêter d’un coup et que si on n’a pas fait un minimum d’études on peut se trouver dans des situations très délicates."

Deconinck-

 

Lucas DECONINCK 
Elève de T S1
Joueur au Montpellier.H.R

 

 

"Cette conférence fut sublime. Mon ressenti par rapport à sa vie est quand même mitigé. C’est vrai que cela fait réfléchir et, surtout, permet de prendre conscience que le rugby et, surtout, la carrière de haut niveau n’est pas forcément toujours un rêve. Cela m’a permis de me poser les bonnes questions sur certains points, mais aussi, m’a permis de ne plus me poser de questions sur certains. En bref, cela m’a éclairci mes opinions.

C’était très touchant, il parlait avec des mots venant du rugby et non pas avec un langage soutenu. Il a été à notre écoute sans cesse et a répondu clairement à nos questions. Cela m’a donc renforcé mon mental et, une fois de plus, il nous a dit et redit que la réussite passait par le travail et surtout une très bonne hygiène de vie."

walcker-

 

Quentin WALCKER
Elève de T S1
Joueur à l’U. S. A. Perpignan

 

"Je me présente TRESENE Vincent terminale ES1, au Pôle Espoir rugby de Béziers depuis trois ans. Joueur de rugby depuis 11 ans faisant mes débuts à l'Union Sigean Port-la-nouvelle et depuis 5 ans au Racing Club Narbonne Méditerranée.
Je pense qu'il est important de retranscrire mon ressentis comme l'on fait également mes amis pour témoigner de cette très belle soirée qui fut extrêmement riche en émotions. Voici mon témoignage.
C'est la première fois que j'assiste à une conférence littéraire, dotant plus ravis car cet auteur écrit un livre sur ma passion, le rugby. Je m'installe devant pour mieux le voir, regarder cet homme durant sa conférence, son intervention pour pouvoir à mon sens mieux déguster ses paroles.

De la première à la dernière minute Raphaël m'entraîne avec lui dans son histoire, son histoire la plus intime, la plus personnelle, il me permet d'y accéder et rien que pour cela je l'en remercie. Je m'imagine ces propres événements, ce qu'il a vécu comme un passant à côté de lui dans la rue, comme un spectateur dans les tribunes, comme si toute sa vie je suis là quelque part avec lui à le voir évoluer, grandir, faire n'importe quoi, le voir marquer des essais, embrasser des femmes, signer son premier contrat professionnel et pour surtout l'applaudir. Juste avec des simples mots il me permet de le tutoyer de très près.
La conférence de Raphael Poulain est très enrichissante je ne l'aurai pas cru. Elle me permet de comprendre globalement les politiques du haut niveau, et de l'élite nationale également. Le côté philosophique qui en sort me fait prendre conscience que finalement "Qu'est ce que je suis sans la balle ?"
Je ne trouve pas de réponse sur le moment mais cette question semble si simple et pourtant ... Je me replonge dans ses paroles. Je me vois à sa propre place, je vis ma propre expérience à travers la sienne c'est très impolie mais pourtant j'avance comme lui. Le superman pourrait être moi. Des frissons, de la peine entre en jeu ... Raphaël en a bavé, j'en bave également.
Avec prêt de deux heures de récit, il termine.
La conférence prend fin par un imposant bruit d'applaudissements, les émotions se ressentent à travers.
Pour ma part, je reviens de mon voyage. J'applaudis, frissons aux bras.
Aujourd'hui, je vais essayer de trouver une réponse à cette question qui est très complexe. Cette question est très importante je crois pour un joueur dit "élite" évoluant en Pôle Espoir, savoir si réellement le rugby c'est mon avenir, s'il sera mon gagne pain ou simplement un hobby. La réponse semble loin et difficile à voir en face et accepter mais pourtant c'est un choix important. Il faut se donner les moyens de trouver cette réponse je pense, surtout sans  rien regretter. Mais aussi dans toutes les autres disciplines sportives cette question est primordiale.
Néanmoins cette question je l'ai déjà rencontrée avec la prise de conscience pour notre orientation post-bac et également dans Intérieur sport sur Johnny WILKINSON de CANAL+ où il en est en partie question.
Avec les épreuves de Raphaël, cette question s'est implantée durement dans mon esprit et c'est une bonne chose.

tresene-

Un très grand merci à Raphaël."

 

 

Vincent TRESENE
Elève de T ES1
Joueur au R. C.  Narbonne. M